Politique de Sécurité et de Défense Commune

Mission de l'UE visant au renforcement des capacités en Somalie
(EUCAP Somalia)

Mise à jour: février 2017

Contexte

En juillet 2012, l’Union européenne a lancé l’EUCAP Nestor, une mission civile visant au renforcement des capacités en matière de sûreté maritime, opérant dans quatre États de la Corne de l’Afrique et de l’océan Indien occidental (Djibouti, Somalie, Seychelles et Tanzanie).

En 2015, il a été progressivement mis fin aux activités de la mission dans tous ces États à l’exception de la Somalie et son état-major a été transféré de Djibouti à la Somalie. En décembre 2016, la mission a été rebaptisée “EUCAP Somalia” et a reçu un nouveau mandat civil concernant la sûreté maritime: aider la Somalie à renforcer ses capacités en matière de sûreté maritime afin qu’elle puisse faire respecter plus efficacement le droit maritime.

La mission dispose actuellement de personnel en Somalie, au siège de son état‑major à Mogadiscio et dans ses antennes à Hargeisa (dans le Somaliland) et à Garowe (dans le Puntland), tout en conservant des services d’appui administratif à Nairobi.

CIVCOM visit PORT DJIBOUTI-22.MCubRbIRX5

FAITS ET CHIFFRES

  • Théâtre – SomalieÉtat-major: Mogadiscio
  • Date de lancement: juillet 2012
  • Chef de mission: Maria-Cristina Stepanescu
  • Effectif maximum autorisé: 125 agents internationaux et 40 agents nationaux
  • États contributeurs:  15
  • Budget: 22,95 millions d’EUR (1/3/2017 – 28/2/2018)

Mandat et activités

La mission contribue à la création et au renforcement des capacités d’un dispositif fédéral et régional somalien chargé de faire respecter le droit maritime civil. L’un de ses objectifs essentiels consiste à aider les autorités fédérales et régionales somaliennes à assurer l’ensemble des fonctions normalement exercées par les garde-côtes et à surveiller les zones côtières sur terre et en mer. La mission mène une action de conseil au niveau stratégique et offre un encadrement et des formations spécialisées, notamment dans des créneaux spécifiques en matière d’État de droit et de sûreté, tels que la coopération entre la police et le ministère public et la rédaction de lois, qui sont nécessaires pour améliorer la sûreté maritime. La mission coopère avec le gouvernement fédéral de la Somalie, ainsi qu’avec les autorités du Somaliland et du Puntland.

Les activités opérationnelles de la mission consistent principalement à soutenir l’élaboration et la mise en œuvre de cadres stratégique, législatif et institutionnel ayant pour but de faire respecter le droit maritime civil, ainsi qu’à réaliser, par l’intermédiaire de conseillers et d’experts intégrés, des activités de renforcement des capacités pour les services chargés de faire respecter le droit maritime civil ainsi que pour le système judiciaire et le ministère public. Les principaux partenaires de l’EUCAP Somalia sont l’unité de police maritime de la police somalienne à Mogadiscio, la garde côtière du Somaliland, la police portuaire à Bosasso, ainsi que les ministères de l’intérieur et de la justice, le parquet général, la police, les procureurs et les juges au niveau de l’État fédéral et des États. Les activités de conseil stratégique, d’encadrement et de formation que mène la mission sont complétées par le travail de coordination et de facilitation des formations opérationnelles spécialisées exercé par d’autres partenaires, en particulier l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC). En outre, la Mission agit en coopération et coordination étroites avec d’autres partenaires internationaux et instruments de l’UE pour répondre plus efficacement aux priorités de la Somalie et soutenir la mise en œuvre d’une stratégie maritime nationale globale.

L’EUCAP Somalia a prêté son concours à l’Office national de sécurité du gouvernement fédéral pour la rédaction d’un document présentant différentes possibilités pour la garde côtière, d’un projet d’évaluation de la menace maritime au niveau national et d’un projet de plan national de sûreté maritime, dans le cadre de la mise en œuvre par la Somalie des aspects de sa politique de sécurité nationale qui relèvent de la sûreté maritime. Elle a apporté

son appui à l’élaboration d’un projet de loi sur la garde côtière du Somaliland. L’EUCAP Somalia a soutenu la coopération entre les juges, les procureurs et les services de police dans la lutte contre la criminalité maritime et pour le renforcement de la chaîne pénale dans ce domaine. En étroite coordination avec “Oceans Beyond Piracy” et l’ONUDC, la mission a encadré le personnel affecté à la salle des opérations provisoire sur la base de la garde côtière du Somaliland à Berbera. La mission soutient le Conseil pour le développement professionnel de la police à Mogadiscio, une plateforme permanente créée en vue de l’harmonisation, de l’examen et de l’évaluation des formations et des programmes d’études de la police maritime, ainsi que la rénovation de l’école de police de Mogadiscio. En collaboration avec l’EU NAVFOR Atalanta et la mission d’assistance des Nations unies en Somalie (MANUSOM), la mission a organisé, dans le port de Berbera, un séminaire conjoint sur la sûreté maritime à bord du Tromp, le navire-amiral de l’EU NAVFOR. En partenariat avec l’ONUDC, l’EUCAP Somalia contribue, au moyen de plans de travail annuels conjoints, à développer la capacité opérationnelle de l’unité de police maritime de Mogadiscio, de la garde côtière du Somaliland et de la police portuaire de Bosasso.

L’approche globale de l’UE dans la Corne de l’Afrique

L’UE attache une grande importance à une coopération étroite avec les partenaires de la région de la Corne de l’Afrique et à l’utilisation de tous les instruments disponibles pour soutenir et favoriser la paix, la stabilité, la croissance durable et la prospérité dans toute la Corne de l’Afrique. L’UE a pris des mesures importantes pour mettre en œuvre ce cadre stratégique: dialogue politique et rôle actif, missions menées au titre de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) et aide ciblée en matière de coopération au développement. En 2015, l’UE a adopté son plan d’action régional en faveur de la Corne de l’Afrique, qui se concentre notamment sur  a migration et les déplacements forcés, l’extrémisme violent et les effets de l’élargissement du cadre géopolitique.

L’action de l’EUCAP Somalia s’inscrit dans le cadre de l’approche globale de l’UE à l’égard de la Corne de l’Afrique, qui comprend un large éventail d’activités (sur les plans politique, diplomatique et humanitaire et dans les domaines du développement et de la sécurité). La mission vient compléter les autres opérations PSDC menées dans la région, à savoir l’EU NAVFOR Atalanta et la mission militaire de formation de l’UE (EUTM) en Somalie, ainsi que des programmes de l’UE financés au titre de l’Instrument contribuant à la stabilité et à la paix (programme pour les routes maritimes critiques) et du Fonds européen de développement (programme MASE pour la sécurité maritime régionale). La mission coopère par ailleurs étroitement avec des organisations internationales et régionales de premier plan telles que les Nations unies, en particulier la MANUSOM, l’ONUDC et le PNUD, l’Union africaine, l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), l’Organisation maritime internationale (OMI) et “Oceans Beyond Piracy”.

IMG_0416-001

La politique de sécurité et de défense commune (PSDC) de l’Union européenne inclut la définition progressive d’une politique de défense commune qui pourrait conduire, le moment venu, à une défense commune. La PSDC permet à l’Union de développer ses capacités civiles et militaires de gestion des crises et de prévention des conflits à l’échelle internationale. Elle contribue ainsi au maintien de la paix et de la sécurité internationales, conformément à la charte des Nations unies. La PSDC comprend une importante composante “prévention des conflits”.

Basée à Bruxelles, la capacité civile de planification et de conduite (CPCC) est l’état-major d’opération permanent chargé d’assurer de façon autonome la conduite opérationnelle des opérations civiles menées au titre de la PSDC. Placée sous le contrôle politique et la direction stratégique du Comité politique et de sécurité et sous l’autorité générale du haut représentant, la CPCC assure la planification et la conduite effectives des opérations civiles de gestion de crises relevant de la PSDC, ainsi que la mise en œuvre appropriée de l’ensemble des tâches liées aux missions.

D’autres informations et documents de référence figurent aux adresses http://www.eeas.europa.eu/csdp et eeas.europa.eu

PRESSE – Tél. +254 727 106 645 Nairobi

Francesca.Marretta@eucap-somalia.eu

Press@eucap-somalia.euwww.eucap-somalia.eu